Bookmark and Share

Lire le commentaire

Aubusson est située à la confluence de 5 cours d’eau qui ont façonné ce paysage encaissé, entouré de plusieurs plateaux.

L’éperon rocheux  où se dressent les ruines du château surplombe de plus de 50 mètres la Creuse qui coule en contrebas. Cette position dominante et facilement défendable en a fait très tôt un lieu stratégique.

D’après des travaux archéologiques, le site a été occupé depuis la fin de l’époque gauloise. C’est ici que s’établit, au 9ème siècle, la vicomté d’Aubusson, rattachée plus tard au comté de la Marche.

Le donjon carré date vraisemblablement de la fin du 12ème siècle. Ses quatre faces étaient consolidées par des contreforts massifs.
Attenant à ce donjon se trouvait un grand logis dont ne subsiste que deux pans de murs. Sa construction remonterait à 1470. Il était flanqué de tours semi-circulaires, coiffées de toits coniques. Une enceinte à tours rondes, protégée par des fossés, entourait l’ensemble du château.

A cette époque, le site comportait deux églises : la chapelle castrale Notre-Dame-du-Mont, dans l’enceinte du château, et l’église Sainte-Croix, située hors de l’enceinte.

Le château a été démoli, sur ordre de Richelieu, à partir de 1632, tout comme de nombreuses forteresses françaises où s’étaient réfugiés des protestants.
Ses pierres ont servi à l’édification de nombreuses maisons de la ville, ainsi qu’à la reconstruction du pont de La Terrade.

En 1885, un musée a été bâti dans les ruines du château. C’était un édifice en pierre et en brique, adossé au mur du donjon. Il a fermé ses portes en 1938 et a été détruit.

Les vestiges du château sont aujourd’hui classés Monument Historique.

Etapes suivantes

Aubusson essentiel

Le chapitre

Le château de la Vicomté d’Aubusson a été bâti sur l’éperon rocheux qui domine la ville. Découvrez à travers cette vidéo l’histoire de ce site et imaginez l’aspect initial du château évoqué par des gravures anciennes.

Les autres parcours