L'hôtel de Ville

Bookmark and Share

Lire le commentaire

L’hôtel de ville, avec ses formes simples et géométriques, est l’édifice le plus emblématique du style Art Déco à Aubusson.

Situé en retrait de la Grande Rue, artère principale de la ville, il se démarque très nettement des constructions environnantes par sa blancheur, sa taille et son style.

Les premières étapes de son projet de construction, associé à
une salle des fêtes et à une bourse du travail, remontent à 1932.

A cette époque, le style Art Déco, symbole de modernité, est en plein boom. Ce vitrail de Francis Chigot, conservé au musée d’Aubusson en est un parfait exemple.

Le bâtiment actuel a été construit à l’emplacement d’un ancien hôtel de ville, daté de 1826, de taille modeste et de style néoclassique.

Sur les dessins d’architectes, qui nous permettent de découvrir le projet initial, on voit qu’il aurait dû être couronné par une tour-lanterne octogonale pour le moins imposante. A la réalisation, on l’a remplacée par un projet plus modeste : un campanile carré, conçu pour abriter le mécanisme très lourd de l’horloge.

Les deux architectes qui ont rédigé ces plans se sont retirés du projet de construction. Heureusement, Lucien ROLLIN recruté dans un premier temps comme décorateur, a finalement accepté de prendre en charge l’intégralité du chantier.

L’architecture associe la pierre à des matériaux plus modernes comme le zinc de la couverture.

Pour la décoration intérieure aussi Lucien Rollin a œuvré dans le style art déco. Il a dessiné le mobilier en y intégrant les armoiries et la devise de la ville d’Aubusson : « Inter Spinas Floret » : elle fleurit au milieu des épines.

Toujours dans l’esprit de la ville, il a habillé les fauteuils et les sièges avec des tapisseries fleuries d’Aubusson.

Le chantier s’est achevé en 1940, après huit ans de travail et de réflexion.

Etapes suivantes

Aubusson essentiel

L'hôtel de Ville

L’Hôtel de ville d’Aubusson a été conçu dans les années 1930-40, dans le style Art Déco. Suivez l’histoire de sa construction, qui a connu quelques rebondissements.

Les autres parcours