Le monument aux morts



Voix de l’audioguide : Juliette CHALARD-DESCHAMPS, Région Limousin

Bookmark and Share

Lire le commentaire

Le monument aux morts d’Aubusson a été édifié en 1922. Il porte une statue du sculpteur Auguste Lardillier. Cet artiste, né à Aubusson, a été formé à l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris. Il a exposé régulièrement aux Salons à partir de 1891 et il a conçu une statue de sainte Thérèse à l’Enfant pour la basilique de Lisieux.

La statue du monument aux morts représente un soldat de la Grande Guerre volontairement dépouillé de toute arme. Il dépose des lauriers sur une tombe, surmontée d’une croix et d’un casque. Le titre de l’œuvre, porté aux pieds de la statue, explique le sens de la scène : le Partage des Lauriers de la Victoire avec les hommes qui ont donné leur vie pour la patrie.

L’aspect juvénile du soldat et son visage noyé dans l’ombre portée du casque confèrent à cette sculpture une profonde mélancolie. La plénitude heureuse des volumes et la pureté lisse des surfaces évoquent le travail du sculpteur Aristide Maillol et son « classicisme primitif ». Le fondeur, Ferdinand Barbedienne, a sublimé l’œuvre grâce à son travail de ciselure et de patine. Ce célèbre industriel français avait inventé un nouveau procédé de reproduction en bronze des objets d’art.

Ce monument aux morts témoigne du lourd tribut que la commune d’Aubusson a payé à la Grande Guerre. On dénombra en effet plus de 470 morts dans tout le canton. La situation du monument, au coeur du centre ville, est un symbole puissant, qui exprime le souvenir et le respect, tout en se voulant un manifeste pour la paix.

Etapes suivantes

Aubusson 20ème siècle

Le monument aux morts

Le monument aux morts, édifié en 1922, porte une statue du sculpteur Auguste Lardillier. Apprenez en plus sur cette œuvre, ainsi que sur le sculpteur et l’artisan fondeur qui l’ont réalisée, grâce à ce commentaire audio.

Les autres parcours