La rue Saint Jean

Bookmark and Share

Lire le commentaire

L’histoire du quartier Saint Jean est étroitement liée à celle de la famille Sallandrouze. Elle y a fait bâtir, à partir de 1840, plusieurs manufactures de tapis ainsi que d’imposants logements patronaux.

La Villa Saint Jean est justement l’une de ces riches résidences, construite au début du 20ème siècle pour loger la famille Sallandrouze. Le fronton, ainsi que divers points de la façade sont décorés de motifs végétaux en céramique polychrome. Elle abrite aujourd’hui les bureaux d’EDF-GDF.

L’ensemble industriel situé au 21 de la rue se distingue par la répétition de ses sheds. Il occupe l’emplacement et une partie des bâtiments de l’ancienne manufacture de tapis, Sallandrouze Frères, bâtie avant 1885 et en partie démolie par un bombardement allemand en juillet 1944. L’usine a été reconstruite dès août 1948, avec la création de nouveaux ateliers.
En 1996, elle devient la Manufacture Royale du Parc, en référence à l’ancienne appellation de manufacture royale qui gratifiait les ateliers de la ville.

La demeure Sallandrouze, localement appelée château, a été édifiée vers 1890.  Cette maison de maître s’inspire du style Louis XIII par l’utilisation de la brique et de la pierre et son riche décor extérieur, comme les lucarnes à frontons. Le portail en ferronnerie est frappé de médaillons portant un S, la lettre initiale de la famille Sallandrouze.

Etapes suivantes

Aubusson 20ème siècle

La rue Saint Jean

L’histoire de la rue Saint Jean est étroitement liée à celle de la famille Sallandrouze qui y a fait bâtir plusieurs manufactures de tapis, ainsi que d’imposants logements patronaux. Découvrez au fil de la rue deux de ces grandes demeures communément appelées « châteaux » et les derniers bâtiments des manufactures Sallandrouze encore présents.

Les autres parcours