Atelier la Magine

Bookmark and Share

Lire le commentaire

Jean-Marie LABERTHONNIERE, peintre et actuel propriétaire de l’atelier La Magine : « Ma famille est présente ici depuis de nombreuses générations, notamment au moulin de la folie où mais les arrière-grands-parents étaient meunier et aussi forgeron. Moi je suis né ici dans le village et j’ai acheté cette maison en 1987, donc 100 ans après la construction de cet atelier par Ernest Hareux. Je suis parti de l’impressionnisme comme beaucoup de peintres, mais je fais un retour un petit peu avant les impressionnistes, et j’aime bien le côté réaliste des choses, qui va chercher plus de détails j’aime bien que les arbres soient des arbres, qu’il ne soit pas simplement une impression d’arbres, j’aime bien qu’on sente l’écorce qu’on sente le feuillage, comme faisaient les peintres au début de la peinture de paysage. Hareux a vendu son atelier 1894 à Léon Detroy, qu’il a gardé seulement trois ans. On possède une photo où on peut voir Léon Detroy dans son atelier et plein de ses amis peintres, il y a Eugène Alliot et sa femme, Henri Charrier et son modèle Berthe, Paul Madeline et puis Edouard Papillon qui était l’ami de tous ces peintres et qu’il faisait lui aussi beaucoup de photographies et aussi des tableaux. Les peintres de cette époque venaient chercher l’aspect assez rude, sauvage du lieu, et bon maintenant il a été un petit peu édulcoré avec la construction du barrage, mais quand même il reste des choses qui n’ont pas été touché et qui sont encore très sauvages, par exemple les bords de la Sedelle sont toujours des sources d’inspiration assez importantes. »

Etapes suivantes

Crozant

Atelier la Magine

Depuis la fin du 19ème siècle, cette maison a vu se succéder plusieurs peintres qui y ont établi leur atelier. L’actuel propriétaire, le peintre Jean-Marie LABERTHONNIERE, vous raconte l’histoire de ce lieu de création.

Les autres parcours