De la grotte originale à Lascaux IV

Bookmark and Share

Lire le commentaire

Thierry félix : « Montignac, s’il n’y avait pas eu la grotte de Lascaux, ça serait un tout petit village comme il en existe beaucoup en Périgord Noir. On est bien conscients que ça a une valeur touristique. Y’a un aménagement qui est fait et qui permet une ouverture au public en 1948. Seulement quand on fait cet aménagement- là sans le savoir on détruit le système qui avait permis à la grotte de se protéger. Y’a eu un bouleversement en fait du climat de la grotte. Le phénomène va aboutir à 2 petites maladies : la première maladie qui était très spectaculaire c’est une poussée d’algues et de micro-organismes sur les parois, d’un voile vert. Et puis une autre plus insidieuse qui est la maladie blanche, le risque de recrudescence de la calcite, qui risquait de créer de petits voiles blancs sur les peintures. C’est pour cette raison que la grotte a été fermée en 63 par André Malraux avec pour objectif de la rouvrir quand même. Mais ça se fera pas. Et en fait on va glisser doucement vers l’idée d’un fac-similé. Mais l’histoire va être assez longue. Et tout compte fait c’est le Département de la Dordogne qui va récupérer ce projet dans les années 76-78 et mener à bien les travaux de réalisation de Lascaux II de 78 à 83. 83 on a une ouverture expérimentale et là il y a un succès inespéré ! Et qui dure encore puisque malgré le fait qu’on ait Lascaux III et Lascaux IV, Lascaux II est toujours ouvert et Lascaux II se visite toujours.
Lascaux II ne reproduit qu’une partie de la grotte : la grande salle des taureaux et le diverticule axial, qui sont les grandes galeries peintes.
Lascaux III avait pour ambition de montrer les panneaux de la galerie de droite et puis surtout une galerie qui possède énormément de gravures. Alors qu’ici nous sommes dans une salle à peintures. Et à Lascaux il faut bien savoir qu’il y a plus de gravures que de peintures. On connaît les peintures, à peu près 600, mais il y a plus de 1 500 gravures.
On a créé des parois ultra légères qui peuvent faire le tour du monde. Alors ça c’est Lascaux III, qui se balade sur la planète.
Et puis de fil en aiguille le Lascaux IV découle de cette histoire et d’une autre raison. C’est que pour préserver la vraie grotte, il faut préserver son environnement.
Et que peut-être que Lascaux II amenant beaucoup de flux touristique à proximité de la vraie grotte, ça peut poser des problèmes.
Donc on sanctuarise la colline et on fait en bas de la colline Lascaux IV qui du coup va restituer la totalité de la grotte, c’est-à-dire Lascaux II + Lascaux III. Et c’est donc ce qu’on peut visiter aujourd’hui : on a la totalité de la grotte + un centre d’interprétation de l’art préhistorique. »

Etapes suivantes

Voyage dans le temps

De la grotte originale à Lascaux IV

On découvre dans cette séquence comment la conservation de la grotte originale a été mise en péril et quelles solutions ont été trouvées pour redonner au public la possibilité de voir cet ensemble exceptionnel d’œuvres peintes et gravées par nos ancêtres homo sapiens.

Les autres parcours