La motte castrale



Voix du commentaire audio : Juliette Chalard-Deschamps, Région Nouvelle-Aquitaine

Bookmark and Share

Lire le commentaire

La première mention d’Angles dans les textes apparaît en 1025, sous la formulation « Castellum Ingla ». A cette époque, le château d’Angles était une motte castrale, fortification en bois construite sur une butte de terre ceinturée de fossés. Elle était située à l’emplacement où vous vous trouvez, au sommet du promontoire.
C’était, avec Chauvigny, l’une des deux places-fortes fondées par les évêques de Poitiers, aux limites orientales de leur diocèse. Angles occupe en effet une position stratégique, près de la frontière du Poitou avec le Berry et la Touraine. Sa falaise surplombant l’Anglin de près de 40 mètres, permettait de contrôler le franchissement de la rivière.
A la fin du 11e siècle, l’évêque perd son influence sur Angles. La famille Lusignan, qui accroît alors son pouvoir, prend le contrôle de la place forte jusqu’au milieu du 13e siècle où l’évêque récupère son domaine. Durant ces deux siècles, les Lusignan agrandissent le château jusqu’à fortifier l’ensemble de l’éperon rocheux.

Crédits photographiques :
– Fresque murale de la Motte, Limoges © Région Nouvelle Aquitaine, Inventaire général du Patrimoine culturel. P. Rivière, 2018
– Le château à motte de Saint-Sylvain-d’Anjou, reconstitution d’une motte du XIe siècle © Wikipediacommuns -cumulus
– Emplacement de la motte castrale d’Angles sur l’Anglin © Communauté d’agglomération du Grand Châtellerault, Paul Maturi
– Vue d’ensemble de Chauvigny © Région Nouvelle Aquitaine, Inventaire général du Patrimoine culturel. J. Bonneau, 2013
– Carte du diocèse de Poitiers avant 1317 © Région Nouvelle Aquitaine, Inventaire général du Patrimoine culturel. S. Casenove, 2018
– Vue du château d’Angles depuis l’Anglin © Région Nouvelle Aquitaine, Inventaire général du Patrimoine culturel. J. Chalard-Deschamps, 2018

Etapes suivantes

Forteresse et village

La motte castrale

C’est ici, sur le haut de l’éperon rocheux, que se situait la première implantation du château d’Angles, sous la forme d’une motte castrale féodale. Remontez aux origines de cette histoire avec ce commentaire audio.

Les autres parcours