Bookmark and Share

Lire le commentaire

La présence de nombreuses treilles dans le village rappelle que la vigne occupait autrefois à Collonges une place importante. Présente en Corrèze depuis le 7ème siècle, la vigne y a connu son âge d’or entre le 17ème et le 19ème siècle.[pour en savoir plus : Les coteaux du Saillant.]

Le paysage de Collonges était d’ailleurs dominé par les vignobles et les châtaigneraies. Pour s’abriter et stocker du matériel, les vignerons bâtissaient des cabanes en pierre, appelées cabanes de vigne, dont il reste encore de nombreux exemples sur le territoire de la commune.

La production viticole, vendue surtout localement et auprès des abbayes, contribuait à la prospérité du commerce et à la richesse de Collonges.

Mais dans les années 1880, le phylloxéra, un insecte ravageur qui véhicule une maladie de la vigne, a sévi dans l’ensemble du pays et détruit la totalité du vignoble collongeois. Des coteaux entiers de ceps malades ont été arrachés et remplacé par des noyers, aujourd’hui culture emblématique de ce territoire.

Etapes suivantes

Entre tours et castels

La vigne

Partout dans Collonges les treilles rappellent l’importance qu’occupait autrefois la vigne. Ecoutez l’histoire de la viticulture locale dans ce commentaire audio. A votre santé !

Les autres parcours