Le bourg prieural


Bookmark and Share

Lire le commentaire

Le nom de Collonges est dérivé du mot latin « colonica », qui désigne un domaine agricole exploité par un colon, sorte d’esclave affranchi qui paie des redevances à un maître.

Au 8ème siècle « la curie de Collonges », réunissant probablement une exploitation agricole et quelques bâtiments de culte en bois, est transmise à l’abbaye cistercienne de Charroux, en Poitou, par le Comte Roger de Limoges. Les moines de Charroux, y fondent un prieuré qui reçoit les reliques de Sainte Sigolène.

Rapidement, une population de paysans, d’artisans et de commerçants s’installe autour des bâtiments du prieuré, protégés par une enceinte circulaire. La porte devant laquelle vous vous trouvez, appelée Porte Plate, fermait l’accès à l’ouest de cet enclos prieural, tout comme la Porte du Prieuré, située plus haut dans la rue.

Le tracé de l’enceinte et l’emplacement des deux autres portes aujourd’hui disparues ont été restitués sur un plan d’après les travaux de l’historien Paul Bial.

Etapes suivantes

Entre tours et castels

Le bourg prieural

Remontons aux origines de Collonges-la-Rouge avec cet audioguide qui évoque l’ancien prieuré et son mur d’enceinte dans lequel s’insérait la porte fortifiée devant laquelle vous vous trouvez.

Les autres parcours