Les coteaux du Saillant
Bookmark and Share

Lire le commentaire

Les collines ensoleillées du bassin de Brive sont favorable à la culture de la vigne. Les coteaux d’Allassac et de Voutezac ont porté de la vigne au moins depuis le VIème siècle. Cette culture connaît un premier âge d’or aux XIIe et XIIIe siècles. Une grande partie des abbayes limousines détiennent alors des possessions dans le bassin de Brive afin de s’approvisionner en vin.  Au 17ème siècle, le vin est la première source de revenu local. Le 19ème siècle constitue le deuxième âge d’or : des villages entiers s’organisent autour de cette culture jusqu’à l’arrivée du phylloxéra en 1876, qui détruit la quasi-totalité des ceps de vigne. Les paysans-vignerons se reconvertissent rapidement dans la production de fruits et légumes primeurs (prunes, cerises, haricots verts, petits pois…) et vont travailler dans les carrières d’ardoises dont l’exploitation est en plein essor.

Aujourd’hui, la vigne a été réimplantée au Saillant suite à l’initiative d’une poignée de passionnés. L’activité est structurée sous la forme d’une coopérative viticole.

Voyons comment travaillent les vignerons du Saillant.

« La typicité du terroir c’est d’abord le sol, c’est-à-dire des terrains de schiste verticaux qui permettent à la vigne de plonger profond leurs racines, donc par exemple de ne pas souffrir de sécheresse, d’avoir une typicité très particulière, d’ailleurs comme un peu en Anjou.

Et deuxièmement, deuxième caractéristique c’est que nous avons ici des collines schisteuses qui sont orientées plein ouest, sud-ouest, donc un terrain idéal pour la vigne. J’ajoute que c’est extrêmement bien ventilé comme on peut le voir aujourd’hui puisque vous voyez qu’il y a un peu de vent, qui est extrêmement nécessaire pour le vignoble.

Nous avons surtout des vins blancs. Sur ces collines de schiste c’est normal, puisque les collines de schiste sont généralement plus propices aux vins blancs qu’aux vins rouges. Et nous y produisons notamment beaucoup de Chenin, ou de Chardonnay – Sauvignon. C’est les 3 cépages que nous plantons actuellement parce que c’est ceux qui réussissent le plus. »

Etapes suivantes

Allassac, Saint-Viance, Voutezac

Les coteaux du Saillant

Le relief et le climat de cette zone géographique sont propices à la vigne, qui a été cultivée ici de très longue date. Découvrez l’histoire et la spécificité des coteaux du Saillant à travers cette interview filmée du viticulteur René Maury.

Les autres parcours