Les halles centrales

Bookmark and Share

Lire le commentaire

Lieu d’approvisionnement et de convivialité pour la population, les halles au XIXe siècle sont des bâtiments modernes qui succèdent aux traditionnels marchés. L’utilisation de nouveaux matériaux, fer, verre et céramique et l’application des principes hygiénistes, donnent naissance à des bâtiments de conception nouvelle.

Une première halle est bâtie Place de la Motte en 1852. Bientôt jugée trop petite, elle est transférée place Carnot, où elle se trouve encore aujourd’hui.

Un nouveau projet plus important est réalisé. Ces halles dites centrales, d’inspiration Eiffel, adoptent les principes de l’architecture métallique, permettant de très larges portées.

Ce pavillon rectangulaire s’ouvre de chaque côté, facilitant l’accès et la circulation des personnes. Reposant sur un soubassement en granit, des murs de brique aux motifs géométriques répétés apportent rythme et jeux de couleur aux parties basses.

Des arabesques ornent les ouvertures de l’étage supérieur. Si autrefois, des bardages assuraient la ventilation, aujourd’hui ils sont remplacés par des vitres, miroirs de la ville.

Au dessous de la corniche, les 328 panneaux sont un des rares témoignages de l’emploi de la porcelaine dans l’architecture à Limoges. Ils ont été réalisés par les élèves de l’école nationale des Arts Décoratifs en collaboration avec l’ancienne manufacture Guérin de Limoges. Leurs motifs, évoquent les produits du marché.

Actuellement ouvert tous les matins, ce haut lieu de la gastronomie locale réunit deux restaurants et une quarantaine de commerçants, du tripier au poissonnier.

Etapes suivantes

Quartier de la Boucherie

Les halles centrales

Les halles centrales de Limoges sont un haut lieu de la gastronomie locale.
Observez leur remarquable architecture d’inspiration Eiffel et découvrez l’histoire de leur construction.

Les autres parcours