L’hôpital Saint Jean et sa chapelle



Voix du commentaire audio : Juliette Chalard-Deschamps, Région Nouvelle-Aquitaine

Bookmark and Share

Lire le commentaire

L’hôpital Saint-Jean a été construit, avec sa chapelle, vers la fin du 14ème siècle pour accueillir les pauvres, les vieillards et les exclus. Il relevait de la paroisse de Brenac, située sur la rive gauche de la Vézère.
Incendié lors des guerres de Religion, il continue d’être utilisé jusqu’en 1758. Ses fonctions sont alors transférées dans le couvent des Clarisses, plus spacieux.
Transformé en gendarmerie au 19ème siècle, il accueille aujourd’hui l’office de tourisme et le musée Eugène Le Roy.
Les arcades du bâtiment supportent un corridor auquel on accède par un balet, escalier extérieur en pierre couvert par un auvent. A l’étage, six pièces ont conservé leur cheminée et leur évier d’origine.
Quant à la chapelle de l’hôpital, elle a été agrandie au 17ème pour devenir l’église paroissiale de Brenac, sous le vocable de Saint Georges. En 1791, lorsque Montignac et Brenac sont réunies, elle perd son statut et est désacralisée.
Elle sert aujourd’hui de salle d’exposition.

Crédits photographiques :
– Plan de la crypte. © Archives départementales de la Haute-Vienne, côte 1FI354.
– Statue représentant St Israël (transept de la collégiale). © Région Nouvelle Aquitaine, Inventaire général du Patrimoine culturel. J. Chalard-Deschamps, 2017.
– Statue représentant St Théobald (transept de la collégiale). © Région Nouvelle Aquitaine, Inventaire général du Patrimoine culturel. J. Chalard-Deschamps, 2017
– L’un des deux sarcophages qui contenait initialement les reliques de St Israël et de St Théobald. © Région Nouvelle Aquitaine, Inventaire général du Patrimoine culturel. J. Chalard-Deschamps, 2017
– Châsse de St Théobald. © Région Nouvelle Aquitaine, Inventaire général du Patrimoine culturel. J. Chalard-Deschamps, 2017
– Châsse de St Israël. © Aimsé, 2017.
– St Israël enseignant la théologie (vitrail de la chapelle sud de la collégiale du Dorat). © Région Nouvelle Aquitaine, Inventaire général du Patrimoine culturel. J. Chalard-Deschamps, 2017
– St Théobald visitant les malades (vitrail de la chapelle sud de la collégiale du Dorat). © Région Nouvelle Aquitaine, Inventaire général du Patrimoine culturel. J. Chalard-Deschamps, 2017
Vies de St Israël et St Théobald par l’abbé Rougerie, 1871. © Gallica, BNF

Etapes suivantes

Voyage dans le temps

L’hôpital Saint Jean et sa chapelle

Vous vous trouvez devant deux des plus anciens bâtiments de Montignac : l’hôpital Saint Jean et sa chapelle, devenue église avant d’être désacralisée. Découvrez ces deux édifices dans cette séquence audio.

Les autres parcours