Voix du commentaire audio : Juliette Chalard-Deschamps, Région Nouvelle-Aquitaine

Bookmark and Share

Lire le commentaire

L’orgue que vous avez devant vous a été dessiné et réalisé en Italie, plus précisément à Vérone, par le facteur d’orgues français Barthélémy Formentelli.
Cet instrument s’inspire fortement des réalisations de Robert Dallam, facteur d’orgues anglais du 17ème siècle. On retrouve notamment sur les orgues de cette période le même buffet en châtaignier clair. Les ornements sont l’œuvre du sculpteur Mantovani.
La tuyauterie a quant à elle été exécuté selon le traité « L’Art du Facteur d’Orgues », ouvrage de référence rédigé par Dom Bedos de Celles, religieux, facteur d’orgue et organiste de renom du 18ème siècle.
L’orgue se compose de 23 jeux, et 3 claviers.
Initialement, il était destiné à l’Institut Lemmens en Belgique, qui s’est rétracté et a annulé la commande. C’est alors que la ville de Meymac l’a acheté.
Il a été consacré le 19 juillet 1987 par Monseigneur Roger Froment, évêque de Tulle, en présence de Jacques Chirac alors Premier Ministre.

Crédits photographiques :
– L’orgue de l’abbatiale de Meymac © Région Nouvelle Aquitaine, Inventaire général du Patrimoine culturel. P. Rivière, 1993
– Détail de la tuyauterie © Région Nouvelle Aquitaine, Inventaire général du Patrimoine culturel. P. Rivière, 2018
– Inauguration de l’orgue en présence de J. Chirac © Archives La Montagne Centrefrance, photo Michel Wasielewski

Etapes suivantes

Autour de l’abbaye

L'orgue

Cet orgue, à l’acoustique remarquable particulièrement adaptée à la musique baroque, s’inspire pour son buffet d’instruments du 17e siècle. Après quelques explications sur sa réalisation, écoutez un extrait d’enregistrement…

Les autres parcours