Stèle Georges Hanna Sabbagh


Bookmark and Share

Lire le commentaire

Né en 1877 à Alexandrie, Georges-Hanna Sabbagh s’est formé à Paris avec Maurice Denis et Paul Sérusier, à l’Académie Ranson. Ce grand voyageur, très attaché à la Bretagne et à l’Egypte, découvre Crozant en 1922, époque où le paysagisme creusois connaît ses dernières années fastes. Il y revient tous les ans pendant dix ans et peint une centaine d’huiles sur toile : paysages, portraits, natures mortes. Son style, tout à fait personnel, est empreint d’émotion et de sobriété et s’affranchit de l’influence de Guillaumin et de ses suiveurs. L’un de ses tableaux est visible à la mairie de Crozant. D’autres sont exposés dans des musées comme le Centre Pompidou, le Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris ou encore le musée du Havre.

Le fils de Georges Sabbagh, Pierre Sabbagh, s’est rendu célèbre pour avoir participé au commencement de la télévision française, notamment en présentant le premier journal télévisé français, en 1949.

Crédits images :
Photographie de la stèle : © Région Nouvelle-Aquitaine, Service de l’Inventaire et du patrimoine culturel, J.L.VEY
Georges Hanna SABBAGH, Le Pont de Crozant : collection privée, droits réservés
Georges Hanna SABBAGH, La Creuse à Crozant : © C.O. DARRE, Mairie de Crozant

Etapes suivantes

Crozant

Stèle Georges Hanna Sabbagh

La Commune de Crozant a fait ériger une stèle à la mémoire de Georges Hanna Sabbagh, qui a réalisé des tableaux de Crozant pendant dix ans. Cet audioguide vous permettra d’appréhender ce personnage.

Les autres parcours