Autour du Dorat



La Côte au Chapt, à Darnac (87).

Vestiges du château de la Côte au Chapt avec donjon du XIIIè s. (communal)
Situés sur la rive gauche de la Brame, à la frontière de la commune de Thiat, non loin du hameau La Chaume au Nord de la commune, s’élèvent les restes du donjon de la Côte au Chapt datant du XIIIème siècle. Le château appartenait aux Lusignan et fut démoli au cours des XVIIIème et XIXème siècles. Les vestiges du château sont classés Monument Historique depuis 1988, le donjon et le sol de la parcelle depuis 1989.

Renseignements : 05.55.60.76.81 et info@tourisme-hautlimousin.com

– Donjon de Darnac © Gaëlle Boissout




Magnac-Laval (87)

Ancienne baronnie puis duché, Magnac-Laval a conservé une partie de ses remparts, la base d’une tour du XIVè siècle (vestiges de l’ancien château), le Vieux collège (clocher bulbe recouvert de bardeaux de châtaigniers), l’église de l’époque carolingienne, un musée lapidaire et de nombreuses portes anciennes au détour des ruelles. C’est à Magnac-Laval que débute chaque année la plus grande procession d’Europe « La procession de St Maximin » Circuit du patrimoine disponible dans les Offices de Tourisme.

Renseignements : 05.55.68.59.15 et info@tourisme-hautlimousin.com

– Vitrail montrant la procession de St Maximin, Eglise paroissiale © Sabine Massé




Bellac et la Maison Natale de Jean Giraudoux (87)

Cité de Caractère, et ville natale de Jean Giraudoux, Bellac offre un registre varié d’activités culturelles, de loisirs et de détente…théâtre, cinéma, parc aquatique, randonnées, circuit de découverte historique…
Bellac, ville chargée d’histoire, se raconte au fil de ses monuments : église Notre-Dame de Bellac, châsse émaillée du XIIe siècle, maisons anciennes, ruelles pittoresques… Des panneaux explicatifs, implantés sur un circuit piéton, permettent de lire « à paysage ouvert » l’histoire de la ville et de ses habitants et découvrir le patrimoine bâti de Bellac.
La maison natale du célèbre écrivain Jean Giraudoux, né à Bellac le 29 octobre 1882 présente, une salle des horloges, le bureau de l’écrivain ainsi que son imposante bibliothèque confiée par son fils comptant plus de trois mille volumes, regroupant les acquisitions bibliophiliques de l’écrivain et les ouvrages dédicacés reçus de ses contemporains. La Maison Natale de Jean Giraudoux, né à Bellac le 29 octobre 1882 abrite chaque année une exposition différente organisée par l’association « Académie Jean Giraudoux ». Ouvert en juillet-août.

Sur le « Chemin des diligences », vous avez rendez-vous avec Jean de la Fontaine sur le site même qui lui a inspiré « Le coche et la mouche ».

Visite guidée de Bellac toute l’année sur rdv (à partir de 10 personnes)
Renseignements et réservations au 05 55 68 12 79
info@tourisme-hautlimousin.com

– Bellac, vue du pont de pierre © Amandine Pauly





Châteauponsac « Perle de la Gartempe » et le musée Réné Baubérot (87)

Châteauponsac, ville fortifiée, bâtie sur un éperon rocheux, est surnommée « Perle de la Gartempe ».
En flânant au gré des ruelles, les passionnés d’histoire pourront découvrir le Faubourg du Moustiers et ses maisons des 15 et 16èmes siècles ainsi qu’un hôtel particulier du 18ème siècle.

Le musée René Baubérot est le premier musée ethnographique du Limousin et il est labellisé « Musée de France ».

Ses reconstitutions vous feront découvrir les racines de la mémoire limousine. Les 18 salles d’exposition permanente mettent en scène des aspects de l’histoire et de la vie de la Basse-Marche, principalement au XIXè siècle (scènes d’intérieur originales, expos mariage limousin, photos anciennes du Pays de Saint-Pardoux). L’artisanat est à l’honneur avec la présentation des anciens métiers. Des salles préhistoriques et gallo-romaines retracent l’histoire de Châteauponsac et des salles géologiques présentent une importante collection de minéraux et de fossiles.

Chaque été, une nouvelle exposition est présentée dans l’annexe du musée.

Le livret « Suis-nous à la découverte de Châteauponsac » permettra aux enfants (à partir de 6 ans) de découvrir l’histoire et les secrets châtelauds de façon ludique à travers énigmes et jeux.

Musée René Baubérot : 05 87 59 51 18 – www.museechateauponsac.fr
Visites guidées organisées l’été et sur rendez-vous toute l’année pour les groupes : réservation auprès de l’Office de Tourisme
– pôle d’accueil de Châteauponsac : 05 55 76 57 57.

– Musée René Bauberot © Sabine Massé




Mortemart « Un des Plus Beau Village de France »

Riche par les vestiges de son glorieux passé, Mortemart présente un ensemble architectural imposant, d’une grande pureté de lignes.
Le bourg de Mortemart a été bâti autour d’un château médiéval du Xème siècle démantelé sur ordre de Richelieu comme beaucoup d’autres forteresses, symboles du pouvoir féodal.
En 1330, le Cardinal Pierre Gauvain, natif de Mortemart, fonda trois couvents :
• un Hôtel-Dieu, servi par des religieux de l’ordre des Carmes, dont l’escalier monumental date du XVIIe siècle,
• un collège, dirigé par des religieux de l’ordre des Augustins, dont l’ancienne chapelle est devenue l’église paroissiale,
• un monastère, occupé par des religieux de l’ordre des Chartreux, aujourd’hui disparu.
L’église paroissiale abrite de très belles stalles sculptées du XVe siècle, ainsi qu’un retable, des peintures sur bois et un lutrin en bois doré du XVIIe siècle.
A découvrir également :
• la Halle du XVIIIe siècle,
• les maisons des notables,
• la Sénéchaussée
• les Venelles.
Rappelons enfin que la renommée de Mortemart vint également de l’illustre famille qui porte son nom. Celle-ci se distingua au cours des siècles par la valeur militaire et politique de ses fils, la beauté de ses filles et l’esprit commun à tous dit : «Esprit des Mortemart».

Renseignements et réservations au 05 55 68 12 79 /
info@tourisme-haut-limousin.com

– Stalles de Mortemart © Sabine Massé



Montrol Sénard et le parcours « Nostalgie Rurale »

Ce vrai village limousin évoque la vie rurale du début du XXe siècle dans des lieux authentiques : la maison « Chabatz d’entrar » et son étable-cellier, le fournil de la ferme, le lavoir, l’école communale, le toit à cochons et à poules, le four à pain, le bûcher, le grenier, l’abreuvoir, l’atelier du sabotier, l’atelier du cordonnier…

Ouverture : avril au 12 novembre.
De 10h à 18h30 en avril et mai / de 10h à 19h de juin à septembre / de 10h à 18h en octobre et novembre. Visites guidées de groupes à partir de 10 pers. Sur réservation.
Renseignements et réservations au 05 55 68 12 79

– Ancienne salle de classe, école communale © Office de Tourisme du Pays Haut Limousin




Château du Fraisse, à Nouic (87)

Le Fraisse du XIIIe siècle était un « logis noble » dont il ne reste presque rien aujourd’hui. Il fut brûlé en 1356 par le fameux Prince Noir. Il fut reconstruit après la Guerre de cent Ans par Sieur Jacques des Monstiers. C’est le « vieux château » du XVe siècle formant la partie droite de l’ensemble des bâtiments.
La partie principale, du XVIe siècle, de type Renaissance possède un bel escalier Henri II, la grande salle avec sa cheminée S.Serlio dont le bandeau représente le Fraisse du XVIème .

Visite du 1er mai au 30 septembre tous les jours (samedi sur rendez-vous) de 14h à 18h.
Informations et réservations : 05.55.68.32.68 / infos@chateau-du-fraisse.com / www.chateau-du-fraisse.com

– Le château du Fraisse © Véronique Duchiron




Rancon (87)

Ce charmant petit bourg rural bâti sur un promontoire dominant la Gartempe fut, au Xème siècle, le berceau d’une grande famille de l’Histoire de France : les seigneurs de Rancon. Le patrimoine de cette petite commune est riche, varié et surprenant !
Qui aurait pensé trouver ici un centre de retraite bouddhiste? La lanterne des morts intrigue aussi nombre de passants… Au gré du sentier de la Gartempe on peut aussi découvrir la chapelle Saint Sulpice construite sur une bonne fontaine ainsi qu’un viaduc désaffecté.


Informations, réservations visites guidées :
pôle d’accueil de Châteauponsac : 05 55 76 57 57.

– La pagode de Rancon © Gaëlle Boissout

Autour du Dorat

Découvrez quelques propositions de visites dans les environs du Dorat.

Autour du Dorat